Cloud Informatique PME

Définition du Cloud

Le Cloud est un terme très générique qui désigne des ressources informatiques (très variées) accessibles via Internet.

Par opposition à un outil informatique installé dans vos bureaux, les applications et données Cloud sont stockées quelque part sur Internet (l’endroit précis a peu d’importance).

L’exemple le plus connu est celui de la messagerie : depuis toujours, les messageries grand-public (Yahoo, Hotmail, Skynet, Gmail…) sont un exemple-type de ressource Cloud.

Vous pouvez y accéder à partir de n’importe où, sur n’importe quel appareil (PC, Mac, tablette, smartphone…) à l’aide d’un simple navigateur Internet.

Cloud informatique pour PME à Huy, Amay, Wanze, Liège, Seraing, Flémalle, Namur, Vlliers-le-Bouillet, Villers, Ans, Andenne, Alleur, Saint-Nicolas, Alleur, Neupré, Hannut, Waremme, Awans, Braives, Grace-Hollogne, Hollogne, Vinalmont, Hermell-sous-Huy, Hermalle, Juprelle, Esneux, Verlaine, Engis, Saint-Georges-sur-Meuse, Nandrin, Herstal, Barchon

Le Cloud pour les PME

Le Cloud n’est pas la panacée informatique.  C’est une palette d’outils variées, qui peuvent remplacer ou compléter l’infrastructure informatique interne.

Il faut voir au cas par cas (pour chaque outil informatique, ou chaque fonctionnalité souhaitée), si la solution :

  • – Correspond à vos besoins en termes de fonctionnalités
  • – Est mieux adaptée, ou non, qu’une solution interne (pas toujours accessible aux PME)
  • – Présente un coût d’utilisation intéressant comparé à une solution interne (généralement calculé sur 60 mois d’utilisation)

Donc, lorsque toutes les fonctionnalités requises sont présentes et que le coût d’utilisation sur une durée de vie moyenne est intéressant, c’est une opportunité à ne pas manquer.

Mais ce n’est pas toujours le cas…

Les outils informatiques Cloud typiquement adaptés aux PME

La messagerie

Un serveur de messagerie interne est souvent cher (en matériel et en licences) et difficile à maintenir.

Une PME n’utilisant que quelques dizaines (voire moins) de compte email a le plus souvent tout avantage à opter pour une solution de messagerie Cloud.

La plus répandue, et la plus adaptée au travail en équipe, est la messagerie Microsoft Exchange Online.

Le stockage partagé

C’est le second type de ressource informatique Cloud le plus connu.

Dropbox, Google Drive, OneDrive en sont les plus célèbres représentants.

Il convient toutefois d’ajouter 2 remarques à leur sujet :

  • – Leur environnement mono-utilisateur, l’absence ou la complexité d’une console centrale de gestion des accès et partages rendent difficile leur utilisation pour plusieurs utilisateurs.
    Dans ce cas, il est souhaitable de leur préférer un outil mieux adapté à un environnement professionnel pour PME, et pas forcément plus cher.
  • – Un partage de dossier Cloud n’est pas une solution de backup ! Le nombre de version conservées n’est pas toujours configurable, et le fournisseur ne fournit généralement pas de service de restauration.
    L’effacement (par virus par exemple) de dossiers sur 1 PC connecté à la ressource aura pour effet d’effacer ces mêmes dossiers dans le Cloud, et sur les autre PC qui y sont connectés.

Les solutions de sauvegarde Cloud

Pour des volumes de données modérés (inférieurs à 1 TB, voire un peu plus), le Cloud offre une excellente solution de backup de vos dossiers informatiques.

Les PME n’ayant généralement qu’un volume modéré de données à sauvegarder, ce type de sauvegarde leur est particulièrement bien adapté.

Que ce soit pour des serveurs ou des PC isolés, des logiciels abordables permettent d’implémenter efficacement ce type de solution.

Les applications métier

De plus en plus d’éditeurs de logiciels informatiques proposent des version Cloud de leurs programmes.

Plutôt que d’installer ces logiciels (ERP, CRM, comptabilité…) directement sur un serveur local, vous pouvez accéder à ces applications via un navigateur Internet.  Applications et données seront stockées sur une infrastructure informatique sécurisée fournie par l’éditeur.

Cette solution est souvent avantageuse pour les PME ne nécessitant pas de serveur interne pour d’autre applications ou données.

Les serveurs dédiés dans le Cloud

Plutôt que d’acheter et d’installer un serveur dans vos propres bureaux, il est possible de louer mensuellement un serveur similaire, accessible via Internet.  Toutes vos applications devront y être installées, et vos données transférées.

Les utilisateurs s’y connectent via un petit logiciel sur leur PC, et y retrouvent leur bureau habituel.

Il y a toutefois 2 points d’attention pour cette solution :

  • – Le coût d’utilisation sur 60 mois est actuellement supérieur à celui d’un serveur interne
  • – Le système de sauvegarde n’est généralement pas inclus, et doit être implémenté (en mode Cloud lui aussi).